Tag Archives: création site internet brest

creation site internet brest

Création du site internet d’Awareness Coaching à Brest

Awareness Coaching, c’est quoi ?

Awareness, Réalisez-Vous, est la réponse à une demande en constante progression d’un public ambitieux d’évoluer, en recherche d’une vie meilleure, une vie épanouie. Le centre de formation vous propose des programmes en ligne sur le développement personnel : gestion du stress, gestion des émotions, efficacité au travail, le bonheur d’être soi, …

Awareness coaching basé à Brest a confié la création de son site internet à notre agence :

  • conseil et mise en place d’uns stratégie webmarketing, ergonomie, UX design
  • site responsive design développé sous WordPress
  • témoignages clients, blog…

 

CONSULTER LE SITE

 

Si vous aussi vous souhaitez être accompagne dans la création de votre site internet à Brest, notre agence est à vos côtés dans vos démarches.

 

mise en conformité RGPD

Mise en conformité de votre site internet : RGPD

Qu’est-ce que le RGPD ?

Le RGPD (Règlement Général européen sur la Protection des Données) est une nouvelle règlementation visant à améliorer la protection et la confidentialité des données, d’une part, et responsabiliser davantage les entreprises en développant l’auto-contrôle, d’autre part.
Le RGPD impose aux entreprises, à partir du 25 mai 2018, une obligation de transparence vis à vis de leur clients et salariés qui devront donner leur consentement pour l’utilisation de leurs données personnelles à des fins marketing ou dans toutes autres utilisations de leurs données personnelles. Par exemple, un utilisateur peut accepter de créer un compte pour la livraison de ses commandes, mais ne pas souhaiter que les données délivrées dans ce cadre soient utilisées à des fins marketing.
Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul dans cette « galère ». Le RGPD ne s’applique pas seulement aux propriétaires de site internet. Les outils, logiciels et réseaux sociaux tels que Google, Facebook ou encore MailChimp, pour ne citer qu’eux, sont également concernés et doivent se mettre en conformité.

Comment être conforme au RGPD avant le 25 mai 2018 ?

  • Demander l’approbation des personnes dont vous collectez et gérez les données,
  • Proposer un droit de rectification et un droit à l’oubli afin de garantir à ces personnes un contrôle de leurs données,
  • Prouver que vous collectez ces données dans un objectif précis, uniquement selon le besoin de votre entreprise.

Obtenir le consentement du client

Le RGPD impose aux organisations d’être claires dans la manière dont elles obtiennent le consentement des clients. Autrement dit, le consentement d’un individu à remettre ses données doit être explicitement accordé.

En ce sens, les cases préalablement cochées ne constituent pas une indication de consentement valide. Le RGPD est clair sur le sujet : toute donnée collectée et stockée doit poursuivre un objectif précis, pour une période donnée et l’utilisateur doit en être informé.

Si les visiteurs de votre site acceptent que l’on récolte leurs données, ils devront également avoir le droit à l’effacement. Ce qui signifie qu’ils auront, le cas échéant, la possibilité de demander la suppression complète de leurs données clients récoltées sur votre plateforme de manière à garder le contrôle sur leurs données.

Bandeau Cookies

« Les internautes doivent être informés et donner leur consentement préalablement à l’insertion de traceurs. Ils doivent disposer d’une possibilité de choisir de ne pas être tracés lorsqu’ils visitent un site ou utilisent une application. Les éditeurs ont donc l’obligation de solliciter au préalable le consentement des utilisateurs. Ce consentement est valable 13 mois maximum. Certains traceurs sont cependant dispensés du recueil de ce consentement. »
L’internaute qui se rend sur votre site internet (page d’accueil ou page secondaire du site) doit être informé, par l’apparition d’un bandeau :

  • des finalités précises des cookies utilisés ;
  • de la possibilité de s’opposer à ces cookies et de changer les paramètres en cliquant sur un lien présent dans le bandeau ;
  • du fait que la poursuite de sa navigation vaut accord au dépôt de cookies sur son terminal.

Autoriser l’accès aux données

Le RGPD donne aux individus concernés le droit d’accéder simplement à toute information détenue sur eux et d’obtenir une copie de ces données dans un délai d’un mois.
Assurez-vous de maîtriser les informations que vous détenez, en effectuant une cartographie complète de vos données et en les consignant dans un registre de traitement des données. La CNIL met à votre disposition des modèles de registres à télécharger ici : cnil.fr/fr/cartographier-vos-traitements-de-donnees-personnelles.

Professionnels : les obligations et la responsabilité partagée

Responsabilité conjointe : En termes de responsabilité, le RGPD précise que la responsabilité est appliquée à tous les intervenants concernés : chacun doit démontrer qu’il respecte le règlement européen.
C’est le principe de la responsabilité conjointe : les prestataires et sous-traitants, comme les agences Web, deviennent co-responsables, avec le représentant légal, des obligations à respecter en matière de sécurité

Comment mettre en conformité votre site internet ?

  • Créer une page de politique de confidentialité : Quelles sont les informations que vous rassemblez, la façon dont vous collectez ces information, la façon dont vous conservez et protégez ces informations
  • Adapter vos formulaires de contact lors de la collecte de données : recueillir systématiquement le consentement de l’internaute pour l’utilisation des données personnelles, l’informer de la durée de conservation de ses données
  • Intégration d’un « bandeau cookie » avec consentement éclairé et possibilité à l’internaute de refuser certains cookies
  • Proposer le double opt-in pour les newsletters : Le premier opt-in est à mettre en place lorsque l’individu remplit le formulaire où vous allez l’informer sur la raison de la collecte de leur e-mail. Une fois qu’il a validé cette étape en cochant, le deuxième opt-in intervient avec l’e-mail de confirmation dans lequel la personne accepte de recevoir les informations qu’ils ont acceptées dans le premier opt-in.
  • Protéger les données de vos clients dès la conception du site

Les sanctions en cas de non-conformité

En cas de plainte pour non respect de cette réglementation, votre entreprise s’expose à une amende s’élevant à 4% de son chiffre d’affaires annuel mondial ou à 20 millions d’euros. Le montant le plus élevé qui sera pris en compte. Tous les éléments cités ci-dessus servent de bons indicateurs à la CNIL en cas de contrôle. Moins il y a de mentions, plus le site a l’air suspect.

Vous souhaitez mettre votre site en conformité avec le RGPD, nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et vous guider.

Pour en savoir plus : consulter le site de la CNIL : https://www.cnil.fr/fr/rgpd-par-ou-commencer

agence référencement naturel brest

HTTPS et référencement : Quel impact sur votre référencement ?

Basculer vers le HTTPS pour offrir plus de sécurité aux internautes

Si le référencement naturel répond à des critères précis, ces derniers sont amenés à évoluer en permanence. En 2016, Google a réalisé plus de 1600 mises à jour de son algorithme. Les performances de votre site web, qu’il s’agisse d’une boutique en ligne ou d’une simple vitrine digitale, dépendent donc en grande partie de votre réactivité et de votre capacité d’adaptation.

Google a annoncé que les sites utilisant le HTTPS seraient favorisés dans le classement de recherches.
En effet, les sites utilisant le protocole HTTPS ont aujourd’hui de plus en plus la côte si l’on se réfère aux pages de résultats de Google. Plus de 50 % des sites en première position des SERPs (résultats de la recherche google) sont en https. Le moteur de recherche les privilégie du fait qu’ils offrent une meilleure expérience aux internautes. Ces sites offrent une meilleure sécurité puisque chaque passage est authentifié et protégé contre toutes sortes d’attaques.

Qu’est-ce que le HTTPS ?

Appelé Hypertext Transfer Protocol Secure, le processus HTTPS va transmettre les données de manière cryptée, afin de sécuriser la navigation de l’utilisateur et de protéger ses données.
Ce protocole vous permet d’obtenir le petit cadenas vert qui s’affiche à gauche dans le champ de recherche de votre navigateur.
Si votre site n’est pas protégé par un certificat SSL, Google préviendra les internautes en affichant un cadenas rouge et un message dissuasif. Il est donc essentiel d’optimiser l’expérience de vos prospects et clients en montrant patte blanche et en sécurisant l’accès à votre site.

Le HTTPS obligatoire en 2018

Gagner la confiance des internautes
L’https va limiter les risques pour l’internaute qui visite votre site. le petit cadenas instaure une aura de confiance entre l’internaute et vous et aussi rend légitime votre site. Les fraudes d’informations sont toujours d’actualités, il est donc important d’avoir un environnement sain pour son site, mais aussi pour sa e-réputation ! Sans certificat, Google prévient l’utilisateur que le site n’est pas sécurisé ce qui peut provoquer une perte de trafic pour les visiteurs les plus méfiants.
Gagner la confiance de Google
Être propriétaire d’un site internet nous pousse à faire attention à Google et à ses internautes en priorité. Google prend soin de favoriser les sites qui optimisent l’expérience utilisateur avec une navigation rapide et fluide et approuvée de données sécurisées et protégées.
Nous vous conseillons, pour des raisons de sécurité et de référencement, de mettre en place un certificat SSL rapidement sur votre site.

Le passage au HTTPS implique des notions techniques et peut avoir des incidences catastrophiques en terme de référencement naturel si il n’est pas bien réalisé. Vous l’aurez compris, ce n’est donc pas une opération à prendre à la légère.

Komelya vous accompagne dans sa mise en oeuvre ! Contactez-nous pour plus d’infos